Skipper du Pays Basque: Amaiur Alfaro
 
Accueil | Le skipper | L'équipe| Partenaires | Devenez partenaire | Espace presse| Contact
 


Amaiur Alfaro: DES MONTAGNES A L’OCÉAN, la naissance d’un marin basque

Au pays de la pelote, du surf et du rugby, Amaiur Alfaro a choisi l’océan comme lieu d’expression de sa différence et de son talent. Il découvre la voile à l’âge de 8 ans dans la baie de Socoa. A 17 ans, il devient moniteur, puis acquiert son premier petit voilier, un cap corse de 6mètres en bois. Il part avec à la découverte des ports de la côte basque. Très vite attiré par les grands espaces et la compétition, son gout de l’aventure l’amène à la course au large.

Ses premières courses le conduisent dans le vif du sujet. Il rejoint la classe Figaro de 2001 à 2005 et débute directement par la Solitaire du Figaro.
Amateur jusqu’en 2005, Amaiur s’absente du circuit des courses jusqu’en 2008 pour créer son école de croisière. Cette année là, il rencontre Lalou Roucayrol et part avec lui naviguer sur son trimaran dans la classe des multi-50. Lalou fait de lui son tacticien sur les Trophées. Ensemble, en 2009, ils se classent 3ème de la Transat Jacques Vabre. Après cette course, il tient un objectif : le Vendée Globe 2016.

Pour se préparer, il retourne dans la classe Figaro et entame une saison de 3 ans avec une course/an : Bretagne-Martinique en solo, Transat AG2R en double (avec Christophe Lebas), Solitaire du Figaro.
En mai 2011, il se classe 14e de sa première Transat en solitaire, la « Bénodet-Martinique » au terme d’une traversée express en seulement 17jours et 7heures, un record de temps encore aujourd’hui pour l’ensemble de la flotte.
Arrivé 8e en 2012 lors de la Transat AG2R en double avec Christophe Lebas, ils remportent sur cette même course le trophée de la performance (plus grand nombre de milles parcourus plusieurs fois sur 24h).
En 2013, il parvient à boucler la Solitaire du Figaro malgré une série d’incidents techniques qui compromettent la bonne conduite du voilier.

Passionné, expérimenté, déterminé, Amaiur porte un projet audacieux et chargé de sens pour 2016 : une aventure humaine hors norme doublée d’un défi technologique, avec comme toile de fond : la préservation des océans.
 
 
  REFERENCES NAUTIQUES

TRANSAT AG2R LA MONDIALE :
2002 22e avec V. Laumaille
2000 Abd avec E. Carra
AUTRES Courses :
2011
- Transat Bénodet-Martinique : 14e
2010 (en multi 50)
- Grand prix Fécamp (avec L.Roucayrol) :4e
2009 (en multi 50)
- Transat Jacques Vabre (avec L.Roucayrol) : 3e
- Estuaire Challenge Multi (avec L.Roucayrol) :w 2e
- Record SNSM (avec L.Roucayrol) : 2e
- Grand prix Fecamp (skipper) : 4e
- Trophée Malo (avec L.Roucayrol) : 4e
2008 (en multi 50)
- Trophée Jean Stalaven Côtes d’Armor (avec L.Roucayrol) : 3e
- Record SNSM (avec L.Roucayrol) : 1e
2004/2005
- Solitaire Afflelou le Figaro
2003
- Solitaire Afflelou le Figaro / Obelix Trophy / Spi Ouest France
2002
- Transat AG2R / Solitaire du Figaro / la Route du Ponant / National Figaro
2001
- Générali Méditerranée / Solitaire du Figaro / National Figaro Obelix Trophy
1999
- Obelix Trophy / Semaine de la Rochelle / National Figaro
1998
- Obelix Trophy / Championnat de France laser / le Spi Ouest France